13 Devil Street, 1888 de Benoît Vieillard

13 Devil Street, 1888 de Benoît Vieillard

L’histoire se passe à Londres en 1888, et se déroule dans une maison bourgeoise divisée en plusieurs appartements, un par étage, que l’on voit intégralement à chaque page.

On peut donc suivre simultanément ce qui se passe dans chaque logement : celui d’un couple de la haute société, celui d’un médecin et de sa famille, celui des domestiques…

Bien entendu, ces personnes ont des interactions les unes avec les autres et il s’en passe des choses bizarres dans cette demeure : des intrigues, des secrets, des expériences médicales et même du spiritisme.

On y rencontre Conan Doyle ou le peintre Monet en personne, tandis que l’esprit de Jack l’éventreur ou celui de Frankenstein hantent les lieux.

Une bande dessinée foisonnante de détails qu’on a furieusement envie de relire, car une fois tous les secrets révélés on veut aller rechercher les indices cachés qu’on n’aurait peut-être pas relevés en première lecture.

Céline

Retrouvez tous nos coups de coeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s