Population : 48 de Adam Sternbergh

Population : 48 de Adam Sternbergh

Caesura est une sorte de ville test dans laquelle ne vivent que des criminels ou des témoins protégés, mais qui ont tous eu la mémoire effacée, de sorte qu’aucun d’eux ne se rappellent qui il est, ni ce qu’il a pu faire avant d’arriver ici.

La population totale est de 48 personnes et personne n’y entre ni n’en sort jamais.

Mais l’un d’entre eux s’est récemment suicidé et un autre vient d’être assassiné, alors qu’il n’y a normalement pas d’arme dans la ville.

La belle machinerie bien huilée est donc toute déréglée et une série de catastrophes va s’abattre sur la ville. On est ici à mi-chemin du western, du roman de science-fiction et d’une plongée dans les tréfonds de l’âme humaine.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tous les dessous de cette ville dans laquelle je n’aurais pourtant aucune envie de mettre les pieds.

Céline

Retrouvez tous nos coups de coeur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s